fbpx
Suivez-nous

Sante

Une ado de 14 ans meurt après l’explosion de son téléphone sous son oreiller

Publié

le

explosion de son téléphone

Une jeune fille de 14 ans est morte après l’explosion de son téléphone portable, positionné sous son oreiller. L’appareil était en charge au moment du drame. Prénommée Alua, la victime était originaire du Kazakhstan.

C’est un terrible drame qu’est en train de vivre une famille du Kazakhstan. Comme des millions d’autres adolescents dans le monde, cette fille de 14 ans s’est endormie il y a quelques jours avec son téléphone portable sous son oreiller, et en train de charger par le biais de la prise murale. La jeune Alua s’adonnait à ce petit rituel depuis quelques années déjà, car elle avait coutume de s’endormir en écoutant de la musique. Mais le jour du drame, les parents de l’adolescente, inquiets de découvrir qu’elle ne se réveillait pas pour partir à l’école, ont alors fait irruption dans sa chambre. Ils l’ont découverte inanimée, morte depuis plusieurs heures.

Selon les informations de Daily Mail, c’est le téléphone portable de la jeune Alua qui est à l’origine de son décès. L’appareil a explosé pendant la nuit, et a causé des dommages irréversibles à l’adolescente, au niveau de la tête. La Kazakhe de 14 ans est morte dans son sommeil, sans se rendre compte du drame. En quelques vingt-quatre heures seulement, la nouvelle a fait le tour du monde et des réseaux sociaux.

Lire aussi :   Les conséquences tragiques du portefeuille magique

Mais alors, comment ça arrive ?

Mais alors, pourquoi certains téléphones portables explosent ? Selon un article de Futura-Sciences, les batteries de nos smartphones sont aujourd’hui fabriquées avec du lithium-ion, un accumulateur qui permet aux constructeurs de produire plus, à moindre coût. Si le danger d’explosion est relativement bas, il n’est toutefois pas nul. Ce phénomène est dû à un emballement thermique de l’appareil, lui-même causé par une chaleur montante vers l’électrolyte de la batterie. Des réactions chimiques dangereuses se produisent, accélérant l’augmentation de la température. L’appareil, n’étant plus en mesure de supporter la vitesse d’enrayement, explose.

Pour rappel, en 2014, un Chinois avait eu le visage défiguré à la suite de l’explosion de son smartphone.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Pour ne rien rater