Suivez-nous

Analyse

Voici les 5 types de filles qu’on rencontre à Cotonou

Publié

le

Cotonou
Perest.com
Rejoignez nous sur Facebook:

Cotonou est une ville où se trouvent les belles filles. Ces belles demoiselles ne sont pas du tout de la même catégorie. En fonction de leur logique et de leur agissement, elles ont chacune leurs catégories. Et la somme de tout fait 5 catégories de filles. Découvrons-les ensembles !

 

Les tatas MoMo

Les Tatas MoMo sont celles qui n’ont qu’une phrase à la bouche : « Fais-moi MoMo ». Pour un oui ou un non, elle ce qu’elle demande, c’est transfert MoMo.

Quand on prend leur whatsapp, la majorité des discussions se terminent par la phrase mythique. Ah pour rester avec une fille comme ça, il faut bien s’apprêter « MoMo-tiquement » parlant !

 

Les Religieuses

Il y a de ces filles là, elles sont tout le temps à l’église ou à la prière. Et pourtant, leurs comportements sont loin d’être catholiques. C’est à croire qu’elles vont en tourisme chez Dieu là-bas.

Elles mettent Dieu pour te bloquer dans toutes tes actions. Faut croire qu’elles finiront par l’épouser ! Une chose est sûre ; Si tu trouves une go religieuse, achète-toi une Bible si tu n’en as pas, suis-la dans ses va et viens !

 

Les emprunteuses

Quand je dis emprunter, ce n’est pas une affaire d’habits ni de chaussures inh. Elles aiment emprunter les hommes de leurs camarades. Elles sont versées dans Cotonou plein !

Lire aussi :   Voici 7 astuces dont se servent les riches pour gagner encore plus d'argent

Leur but c’est de flairer mari d’autrui et de l’emprunter momentanément. Coco, faut pas t’en faire ! Si elle t’emprunte ton homme, elle finira par te le laisser mais dans quel état ? Seul Dieu peut le dire.

 

Les tatas banquières

Les banquières ne sont pas celles qui bossent à la banque. Ah non ! Elles sont les banques dans lesquelles il faut investir. Elle n’a pas de travail mais elle a son chez, paie les factures et surtout roule en voiture. Ce qui compte pour elles, c’est l’investissement qu’un homme peut apporter. Ce type de femmes est réservé aux grotos !

 

Les pimenteuses

C’est la partie qui est bonne pour les jeunes hommes ça ! Les pimenteuses sont ses filles qui ne veulent rien que le s3xe. Elles s’en foutent de ton argent.

Il faut que tu puisses bien gérer le way au lit. Pour elles, il faut bien la tenir, sinon « Out ». Leur philosophie, c’est « assamin gbêdé » ce qui signifie : le paradis se trouve entre les jambes. Ont-elles tort ? En tout cas, il faut être un pro pour gérer les bords là !

Pub

Facebook

Gnadoe Tv