Suivez-nous

Découverte

Découvrez les surprenantes origines du mot anglais F*ck

Publié

le

Voici les origines du mot anglais F*ck
google image
Rejoignez nous sur Facebook:

Le mot anglais F*ck est généralement et grossièrement utilisé comme juron aussi bien dans le jargon francophone qu’anglophone. Si le verbe signifie en français “avoir un rapport sexuel”, il faut souligner que ces origines remontent à plus de 1500 ans en arrière dans l’ancienne Grande-Bretagne.

F*uck : un mot anglais aux origines diverses

On donne à ce mot, 3 origines différentes. Selon l’une, Henry VIII vit la population de son pays dramatiquement diminuer suite à de nombreuses épidémies et guerres. Le monarque, inquiet pour l’avenir de son pays, décida alors de libérer des bagnards (prisonniers) et organisa des rencontres avec des prostitués pour repeupler le pays… Ces rencontres étaient appelées : Fornication Under Control of the King (FUCK)

Selon une autre source, le mot F*ck daterait de la période où le Roi d’Angleterre cherchait à contrôler les naissances. De ce fait, les personnes qui n’étaient pas de la famille royale devaient demander la permission au Roi pour avoir des rapports sexuels (vous y croyez ?).

Par exemple, quand les gens voulaient avoir des enfants, ils devaient demander le consentement du Roi qui, en autorisant les rapports sexuels, leur envoyait une plaque qui devrait être accrochée à la porte de la maison, avec l’expression “Fornication Under Conscent of King”.

Lire aussi :   Togo, Bénin, Mali ... découvrez les origines des noms de ces pays africains

Il existe une troisième explication selon laquelle le mot anglais « F.U.C.K. » serait un raccourci datant du 19e siècle pour qualifier les délits des proxénètes et prostituées : « For Unlawful Carnal Knowledge ».

Difficile de se retrouver parmi ces trois explications qui semblent toutes aussi logiques les unes que les autres.

 

Facebook

Gnadoe Tv