Suivez-nous

Actus

Dans le sillage d’Emmanuel Marcon, voici les présidents qui ont été publiquement humiliés

Publié

le

Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Les personnalités publiques sont victimes d’agression depuis toujours. Même les présidents ne sont pas mis en marge de ce phénomène. Le mardi 08 juin 2021, Emmanuel Macron est giflé par un jeune homme publiquement. Cependant, disons que Macron n’est pas la première victime de ces humiliations.

Outre Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, François Hollande ou encore George Bush ont fait les frais d’individus zélés, en public.

 

Nicolas Sarkozy se fait insulter vulgairement par un jeune homme de 23 ans publiquement

Accueilli par un groupe de militants UMP à La Réunion, Nicolas Sarkozy a également été insulté par un jeune homme. Arrivé à l’aéroport de Saint-Denis, le Président s’est promené aux couleurs de l’UMP, exprimant machinalement sa gratitude aux supporters venus lui remonter le moral. L’un des jeunes, lance alors une insulte et pas des moindres.

‘’Pauvre con ! Pauvre con va ! On va te faire la mort dans les urnes !’’, a-t-il lancé publiquement au président.

 

Nicolas Sarkozy se fait insulter vulgairement par des pêcheurs au quai

Sur le quai de Bigouden Harbor, au milieu des huées et des sifflets, le président a croisé des hordes de pêcheurs, suivi d’un groupe de journalistes. La communication est houleuse et intense. Puis soudain, l’insulte a éclaté : “Merde !”.

Nicolas Sarkozy s’est arrêté, a relevé la tête, à la recherche du coupable. Il a perdu son calme et a parlé au jeune marin qui l’a insulté : “C’est toi qui as dit ça ? Ben descends, descends un peu !”.

Sur le port, c’était un peu la confusion. Finalement, les esprits se sont calmés.

Lire aussi :   Côte d'Ivoire : le cortège Présidentiel d'Alassane Ouattara fait des blessés dans un grave accident (vidéo)

 

Un journaliste irakien jette ses chaussures sur Bush

« Vous êtes responsable de la mort de milliers d’Irakiens », a lancé l’homme, en pleine conférence de presse, à l’endroit du président américain.

George W. Bush se souviendra de sa visite soudaine en Irak. Un journaliste irakien a jeté deux chaussures sur le président des États-Unis, mais ne l’a pas touché et l’a insulté, car ce dernier tenait une conférence de presse avec le Premier ministre irakien dans son bureau à Bagdad.

L’homme assis au troisième rang s’est levé et a crié : « Ceci est un baiser d’adieu, chien », puis a lancé ses chaussures une à une sur le président des États-Unis.

 

François Hollande enfariné

Une femme a été placée en garde à vue après avoir lancé un paquet de farine à la figure du candidat socialiste, durant la présentation d’un rapport sur le mal-logement.

François Hollande a été victime d’un jet de farine, alors qu’il parlait à la Porte de Versailles à Paris lors de la présentation du rapport annuel sur le mal-logement de la Fondation Abbé Pierre.

 

Lionel Jospin : aspergé de ketchup

Le 17 avril 2002, deux jeunes mineurs aspergent de ketchup le visage de Lionel Jospin, lors de son arrivée au parc-expo de Rennes. Ils réussissent à s’approcher parce qu’ils portent des tee-shirts blancs du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) distribués à l’entrée.

Lire aussi :   Trois écolières mises aux arrêts pour avoir fait des gribouillages sur des photos du président

Interpellés par le service d’ordre, ces deux ados sont ensuite admonestés par le Premier ministre candidat à l’extérieur du hall avant sa prise de parole. Blague d’adolescents ?

Ces derniers semblent avoir choisi la couleur rouge-tomate parce qu’ils trouvaient le programme électoral du Parti socialiste trop rose… Après leur interpellation, ceux jeunes ont été, sur instruction du Parquet de Rennes, remis en liberté.

Facebook

Gnadoe Tv